international editions

Λιμάνι Παροικιάς
Όταν κοιτάς από ψηλά...

Parikia

Paroikia est le chef-lieu de l’île, le centre même de toute activité. C’est ici que se trouvent le port de commerce et de voyageurs, le centre administratif et économique, une petite ville moderne au passé partout prégnant, avec aussi un avenir très prometteur.
Elle est bâtie à l’emplacement de la ville antique, sur les versants de la colline où se dresse le Monastère des Saints-Anargyres (η Μονή των Αγίων Αναργύρων – i Moni ton Agion Anargyron), et elle est située près des petites localités suivantes : Krios (Κριός), Kalami (Καλάμι), Parasporos (Παράσπορος), Kakapetra (Κακάπετρα), Agia Eirini (Αγία Ειρήνη), Sotires (Σωτήρες), Glysidia (Γλυσίδια), Pounta (Πούντα) et Kampos (Κάμπος). L’on suppose que son nom proviendrait de l’époque de Byzance, à partir du terme « paroikos » qui signifie « métayer ». En l’occurrence il s’agit de métayers de l’église aux Cent Portes, dans un rôle équivalent aux hilotes de Sparte et aux métèques d’Athènes dans l’antiquité grecque. Ils étaient à l’époque nombreux parmi les habitants de l’île. Par ailleurs, les objets issus des diverses fouilles archéologiques ont montré que Paroikia n’a cessé d’être habitée depuis l’antiquité et que très vraisemblablement son histoire remonte à des temps très anciens.
Paroikia vous permettra de passer un séjour confortable en disposant de tous les services qui puissent être offerts par une petite ville moderne à ses visiteurs. Vous y trouverez des agences représentant la plupart des banques sises en Grèce, une Poste, un centre de soins de santé, des agences de voyages, des agences de location d’automobiles et de deux-roues, etc.. Le choix de votre lieu de séjour ne vous posera aucun problème particulier car Paroikia offre une grande variété de solutions d’hébergement (depuis les hôtels et les chambres à louer, jusqu’aux campings à Livadia (τα Λιβάδια – ta Livadia), à Krios (ο Κριός – o Krios) et à Parasporos (ο Παράσπορος – o Parasporos), en donnant au visiteur la possibilité de choisir ce qui lui convient le mieux.
En parcourant à pied ses ruelles étroites traditionnelles qui sont pavées, vous pourrez goûter son charme cycladique et le sens de l’hospitalité de ses habitants. Vous y trouverez des brasseries, appelées en Grèce « kafeteria », des bars, crêperies, tavernes traditionnelles simples et restaurants un peu plus chics, susceptibles de satisfaire tous les goûts.
Quelle que soit l’heure de la journée, une promenade à pied dans le vieux quartier recèle toujours de petites surprises. Venez découvrir les ruelles de la vieille ville lovée autour de la forteresse et près de la promenade en front de mer. Faites un tour dans les petits commerces de toute nature. Voyagez à travers les siècles et l’histoire de l’île en découvrant les demeures cycladiques traditionnelles, les maisons de maître néoclassiques, les monuments antiques, les petits ponts, les fontaines et les petites églises de Paroikia.
Paroikia n’est nullement en reste quant à son offre de divertissements. Dès le coucher du soleil commence la vie nocturne de la petite ville avec ses cafés, bars, salles proposant de la musique interprétée en public, night-clubs et ce, jusqu’au petit matin. La plus importante manifestation dans la petite ville a lieu bien sûr le jour du quinze août, lors de la Fête de l’église aux Cent Portes que toute l’île célèbre alors.
Paroikia offre une grande variété d’activités pour tous les visiteurs, quels que soient leurs centres d’intérêt, avec des plages superbes et de nombreux lieux à visiter.
Citons à ce titre les lieux les plus dignes d’intérêt.
L’Église aux Cent Portes (η Εκατονταπυλιανή – i Ekatontapyliani) est l’un des monuments paléochrétiens les plus incontournables et les mieux conservés qui existent encore sur le territoire grec. Il s’agit d’ailleurs du plus vaste.
Le Musée archéologique (Το αρχαιολογικό μουσείο – To archaiologiko Mouseio)
contient des collections de sculptures des époques archaïque et classique, des objets issus de fouilles archéologiques et datant des époques néolithique, protocycladique, mycénienne, romaine et autres, ainsi que des sculptures, des éléments architecturaux, des urnes cinéraires et un sol de mosaïque de l’époque romaine.
Le cimetière antique (Το αρχαίο νεκροταφείο – To archaio nekrotafeio). Il s’agit du cimetière officiel de la ville à l’époque antique. S’étendant sur une grande superficie, il a été en usage du VIIIème siècle avant J.C. jusqu’au IIème siècle après J.C..
Le Château de Paroikia (Το Κάστρο της Παροικίας – To Kastro tis Paroikias). Au-dessus du port de Paroikia se dresse, imposante, la Colline du Château, où se trouvent les restes de la forteresse vénitienne bâtie à partir de colonnes de temples antiques et d’autres éléments architecturaux encore clairement discernables.
L’Asclépion (Το Ασκληπιείο – To Asklipieio). En l’un des plus jolis endroits de Paros, offrant une vue sensationnelle sur la mer Égée vers le large, se trouvent les ruines du temple qui était consacré à Esculape, divinité de la médecine. L’Asclépion est perché sur la colline de Sainte-Anne (Αγία Άννα), très proche de Paroikia. Dans la même zone sont conservées les ruines du temple antique de l’Oracle d’Apollon.
Le Délion (Το Δήλιο – To Dilio). Au nord de la baie de Paroikia, sur une colline assez élevée faisant face à Délos, se trouve l’antique lieu sacré où l’on rendait un culte à Apollon le Délien. Il est constitué d’un péribole à l’intérieur duquel se trouvent un autel païen, un temple dédié à Artémis, sœur d’Apollon, et un petit espace où se déroulaient des banquets antiques. De même, dans le périmètre du Délion a été découvert un cimetière cycladique du troisième millénaire avant J.C..
Basilique paléochrétienne (η παλαιοχριστιανική Βασιλική – i palaiochristianiki Vasiliki). À une distance d’un kilomètre au nord-est de Paroikia, au bord de la route reliant Paroikia à Naousa, nous trouvons la Basilique paléochrétienne des trois églises.
Le Musée ethnographique (Το λαογραφικό μουσείο – To Laografiko Mouseio) et le Musée de la médecine (το Ιατρικό Μουσείο – to Iatriko Mouseio). Dans la vieille ville, à l’intérieur de la Maison Dimitrakopoulou (το κτίριο Δημητρακόπουλου – to Ktirio Dimitrakopoulou), sont exposés des objets qui ramènent le visiteur à d’autres époques.
Les églises. Dans la zone large de la vieille ville s’étendant autour du Château, se trouve une quarantaine de chapelles qui méritent le détour.
Paroikia ou Parkia, avec sa vieille ville, ses belles demeures témoignages des temps anciens, dont les cours intérieures sont agrémentées de jardins, ses nombreuses ruelles et l’audace de l’architecture populaire en chaque point de la petite ville, envoûte le visiteur.
Cela vaut la peine de la parcourir à pied et, sans aucun doute, vous serez surpris(e) par son charme, par son marché bruyant et par sa cathédrale byzantine, unique en son genre, l’église de la Sainte-Vierge aux Cent Portes.

Evénements

« March 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 

Suggestions