international editions

Διαδρομές από τα παλιά.
Μονοπάτια, γεφύρια, ανεμόμυλοι.
Το παρόν συναντά το παρελθόν σε πολλές διαδρομές στην Πάρο!
Η θάλασσα είναι παντού!
Περπατήστε την Πάρια γη.
Θαλασσοπούλια θα σας συνοδεύουν ενώ πολλές ευχάριστες εκπλήξεις θα σας αφήσουν άφωνους!
Title
Description
You can use HTML as you can see!
Title
Description
You can use HTML as you can see!

Parikia

Paroikia – Marathi – Lefkes – Prodromos – Marpissa – Saint-Antoine - Piso Livadi
Cet itinéraire permet d’emprunter le réseau routier insulaire, constitué à l’époque byzantine et post-byzantine. Il reliait le chef-lieu de l’île aux villages de semi-montagne et à ceux du sud-est de Paros.

Il était en usage pour les déplacements des résidents de l’île et le transport des marchandises depuis et vers le port de Paroikia, les villages et le fort vénitien de Kefalos qui avait été bâti sur le volcan éteint de Kefalos.

Ce parcours comprend de longues sections pavées (plus particulièrement sur la partie reliant Lefkes à Prodromos), de vieux ponts en arches, des puits et des sources, des oliveraies centenaires, des habitations, des pigeonniers, des moulins à vent, le tout au milieu d’une nature pleine de senteurs et de couleurs.

Ce parcours débute depuis la plage de Leivadia près de Paroikia, ensuite passe près du lit du torrent Elitas entre les platanes et l’église paléochrétienne, monte vers le plateau de Marathi, passe à côté du site des carrières antiques, où, dans l’antiquité était extrait le fameux marbre blanc de Paros, appelé « Lychnite » (Λυχνίτης – Lychnitis), à partir duquel ont été fabriquées les plus belles sculptures et autres œuvres d’art de l’antiquité grecque et de l’époque romaine.

En effectuant un petit détour, vous pourrez aussi visiter Kostos (ο Κώστος – o Kostos), un magnifique village, berceau du Grand Maître de la Nation dénommé le Bienheureux Athanase le Parien.

Au lieu-dit Apati de Lefkes (η Απάτη των Λευκών – i Apati ton Lefkon), le sentier passe à travers des oliveraies aux arbres pluriséculaires (parfois classés comme monuments naturels). Faites donc une halte dans les ruelles pavées et ombragées de Lefkes, un village réputé constituer l’un des plus beaux fleurons de toute la région égéenne, avec ses cafés traditionnels, ses vieilles épiceries, ses maisons de maître néoclassiques et sa Maison de la Littérature (το Σπίτι της Λογοτεχνίας – to Spiti tis Logotechnias). Chaque coin et recoin de ce village constitue un prétexte à prendre une photo. Jusqu’à ce point, le parcours dure quatre heures.

Le parcours entre Lefkes et Prodromos (ο Πρόδρομος – o Prodromos) constitue la chaussée ancienne la mieux conservée et la plus connue sur cet itinéraire. Votre trajet vous fera passer à travers des oliveraies, tout à côté de moulins à vent, de sources, de ponts et du torrent Cheirolakas ; puis vous atteindrez enfin Prodromos.

Cela vaut la peine de flâner dans les ruelles de ce village, ombragées de bougainvillées multicolores, et de vous reposer dans l’un ou l’autre des petits cafés grecs typiques pour y goûter friandises et mezzés « made in Paros ».

Votre parcours vous amène maintenant vers Marpissa (η Μάρπησσα – i Marpissa). Par un petit détour à travers le pont de Makrialimni (το γεφύρι της Μακριαλίμνης – to gefyri tis Makrialimnis), vous pourrez goûter la beauté des marbres, avec des restes de stylobates en marbre (soubassements de colonnades de temple antique), l’imposante Pera Panagia (Πέρα Παναγιά), église paroissiale ornée de son emblème situé sous le clocher, et les cafés de la place principale fort pittoresque. De ce point, vous monterez pour arriver à Marpissa dont les beautés n’apparaissent pas au premier coup d’œil. Cette localité traditionnelle, aux ruelles en dédale, est à juste titre classée parmi les plus beaux villages de toute la région égéenne, avec ses jolis pavements, ses arcades offrant leur ombre, appelées dans les îles grecques « Volta » (τα « Βόλτα » - ta Volta), ses nombreuses vieilles églises avec leurs clochers uniques en leur genre, son Musée de la sculpture « N. Perantinos » (το Μουσείο Γλυπτικής « Ν. Περαντινός » - to Mouseio Glyptikis N. Perantinos), son Musée ethnographique (το Λαογραφικό Μουσείο – to Laografiko Mouseio), sa Pinacothèque byzantine (η Βυζαντινή Πινακοθήκη – i Vyzantini Pinakothiki) et enfin ses cours et ruelles fleuries.

Depuis la Place des Moulins à vent (η πλατεία Ανεμόμυλων – i Plateia Anemomylon) une route monte vers le Monastère de Saint-Antoine (το Μοναστήρι του Αγίου Αντωνίου – to Monastiri tou Agiou Antoniou), offrant une vue imprenable sur le sud-est de l’île de Paros et sur le détroit entre Paros et Naxos, le détroit de Paronaxie. Enfin, en redescendant, vous atteindrez le petit port pittoresque de Piso Livadi (το Πίσω Λιβάδι – to Piso Livadi), rattaché à Marpissa. Cela vaut d’ailleurs la peine de visiter à Piso Livadi les églises de Saint-Nicolas (ο Άγιος Νικόλαος – o Agios Nikolaos) et de Saint-Georges le Thalassite (ο Άγιος Γεώργιος ο Θαλασσίτης – o Agios Georgios o Thalassitis. Des établissements pittoresques vous permettront de vous délasser en cette fin de randonnée pédestre, comme les ouzéries (ουζερί – ouzeri – proposant ouzo et mezzés), les restaurants et les cafés.
Randonnée pédestre de 19 km, six heures.

Paroikia (Παροικία) – Monastère des Saints-Anargyres (Μονή Αγίων Αναργύρων – Moni Agion Anargyron)
Votre parcours commence sur le parking situé derrière le bois de pins de l’église de la Sainte-Vierge aux Cent Portes (η Παναγία της Εκατονταπυλιανής – i Panagia tis Ekatontapylianis) et s’oriente vers le sud-est. Après 700 mètres, vous devez tourner à gauche et le chemin est en montée en direction du nord, pendant encore 850 mètres.

À partir de ce point, la montée est plus ardue, dans une zone sans végétation, mais pendant à peine 700 mètres et ce, jusqu’au monastère. Vous serez récompensé(e) de vos efforts et de votre fatigue par la présence d’un bois de pins situé à côté du monastère et offrant une vue à couper le souffle vers le port et vers Paroikia. Vous pourrez vous rafraîchir en buvant aux sources dont les eaux sont curatives et visiter le monastère, modèle exceptionnel d’architecture byzantine.
Randonnée pédestre de 2,5 km, 35 minutes

Paroikia (Παροικία) – Koukoumavles (Κουκουμαύλες) – Monastère de Saint-Arsène (Μον. Αγίου Αρσενίου - Monastiri Agiou Arseniou) – Vallon des papillons de Petaloudes (Πεταλούδες)
Vous progresserez en bord de mer, en direction du sud-ouest, et atteindrez le lieu-dit Koukoumavles (Κουκουμαύλες) par des routes non-asphaltées et des petits chemins étroits, après Paroikia et en passant par Parasporos (ο Παράσπορος – o Parasporos). Depuis Koukoumavles, grimpez par la route en terre qui constitue un raccourci de la route asphaltée et qui vous amène très près du monastère de Saint-Arsène (το μοναστήρι του Αγίου Αρσενίου – monastiri tou Agiou Arseniou), les deux derniers kilomètres étant asphaltés.

Depuis ce point commence une route non-asphaltée qui n’est pas marquée par des déclivités importantes et qui, au bout d’un kilomètre, vous amène au lieu-dit Petaloudes (Πεταλούδες), le fameux Vallon des Papillons.
Randonnée pédestre de 7 km, une heure et quarante minutes.

Evénements

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
 

Suggestions